L’Art-thérapie vocale

Comment esquisser une définition de l’art-thérapie vocale?

Afin de répondre à cette questions, nous allons préciser dans un premier temps son mode d’action et ses spécificités, au sein des différentes professions utilisant l’art, dans une approche thérapeutique de la personne. Considérons la psychothérapie à support artistique et l’art-thérapie moderne, qui sont deux courants idéologiques, représentatifs de ces thérapies.

D’après la Fédération Française de Psychothérapie, dans le cas de la psychothérapie à support artistique : Le psychothérapeute traite « les troubles psychologiques, sociaux et psychosomatiques ». Et il peut s’aider dans certains cas d’un support artistique, qui permet au patient de fournir une production qui sera analysée, ouvrant la porte à une verbalisation. La psychothérapie met en œuvre un média. L’art-thérapie ne se définie pas ici comme une discipline, mais comme une spécialité.

Nous allons maintenant nous situer dans le cadre de l’art-thérapie moderne, telle que la définie l’AFRATAPEM. (Association Française de Recherche et Applications des Techniques en Pédagogie et Médecine) à Tours: L’art-thérapie, « c’est l’exploitation du potentiel artistique dans une visée humanitaire et thérapeutique, chez des personnes souffrant de troubles de l’expression, de la communication et de la relation ». L’art-thérapie dans ce cas est une discipline à part entière.

Elle est proposée aux patients sensibles aux arts (peinture, sculpture, musique, chant, danse, art dramatique, etc…) C’est une exploitation du pouvoir expressif et des effets relationnels de l’art dans un objectif de soin à la personne[1].

En aucun cas l’Art n’est thérapeutique en lui-même.

L’art-thérapie vocale est une forme de l’art-thérapie moderne, dans laquelle la pratique artistique de la voix est dominante. Elle met en œuvre principalement une technique vocale issue de l’art lyrique. Les nombreuses facettes de celle-ci, exigeantes et précises, alliées à l’art du chant, sont utilisées comme autant d’outils thérapeutiques.

Paradoxalement, dans le cas de la prise en charge d’une personne en art-thérapie vocale, le « non-verbal » est dominant. Le processus thérapeutique est actif à travers une pratique corporelle, favorisant l’expression artistique, communicative et relationnelle de la voix. Une émotion esthétique est recherchée, comme élément positif dans la thérapie.

En conclusion de ce petit descriptif, il semble important de préciser que l’art-thérapie vocale est également une forme de musicothérapie[2].

[1] RICHARD FORESTIER. Tout savoir sur  l’Art-thérapie. Favre, Lausanne, 2002.

[2] EDITH LECOURT. La musicothérapie. Eyrolles pratique, Paris 2014.

RICHARD FORESTIER. Tout savoir sur la musicothérapie. Editions Favre, Lausanne 2011.