Soirée à thème. «De l’oreille à la voix», St Julien-du-Serre. 🗓

Ecrit par le 13 février 2017 dans Blog, Evénéments

Soirée à thème : «De l’oreille à la voix, un chemin en chanteur.» Le jeudi 13 avril de 20h à 22h.
Ecouter un air, ou avoir envie d’une chanson, puis l’interpréter. Comment créons nous des sons qui deviennent musique?

Le chant demande en premier lieu une mise en oeuvre de la voix.

Quelle est la technique vocale qui sert une partition ?

Quel rôle a le souffle dans la phonation ?

Une partie de l’instrument sonore du chanteur est son oreille. L’oreille capte des sons, des vibrations se propageant dans l’air sous forme de rapides variations de pression. Elle transforme l’énergie vibratoire en influx nerveux. Le décodage des informations sonores est réalisé par le cerveau. L’oreille participe ainsi, à l’aide des informations qu’elle capte et envoie au cerveau, non seulement à l’audition mais également à la régulation de la voix. Elle est un des éléments principaux de la boucle d’auto-contrôle de l’émission vocale. Cette dernière, par l’intermédiaire du système nerveux, sera en étroite relation chez la personne, avec ses fonctions cognitives. Le chant se trouvera ainsi influencé par la personnalité de son interprète. L’état de santé de la personne influera également sur la qualité de son émission vocale.

Ce n’est  pas seulement l’appareil phonatoire composé de la langue, des lèvres, des mâchoires, des muscles faciaux, du pharynx, du larynx, des cordes vocales et des poumons qui sont orchestrés dans l’acte du chant, mais c’est le corps entier qui participe à cette action. Le chanteur ajuste, par le jeu se sa musculature complète, le son émis, en fonction de l’intention qui anime son expression artistique.

Nous parlerons de la voix et explorerons également la technique vocale lyrique. Elle est un des éléments essentiels de la mise en place de la voix chantée. Son apprentissage nécessite une grande pratique, car il demande une adaptation du chanteur à une expression vocale construite de toute pièce, qui n’est pas naturellement en place chez une personne. Il peut exister chez l’artiste un don, une facilité pour ce type de chant, mais dans tous les cas, il faudra un travail d’acquisition de savoir-faire du chant, pour accéder à une belle production.

Il lui sera nécessaire d’acquérir non seulement une mémoire auditive des sons produits, mais également une mémoire proprioceptive. Celle-ci se composera d’une mémoire kinesthésique, musculaire, liée aux mouvements nécessaires à la phonation et une mémoire pallesthésique, qui est la mémoire de localisation des vibrations les plus intenses ressenties au cours du chant.

L’obtention de cette technique vocale n’est pas sans poser problème aux interprètes, car elle nécessite de passer au-delà de certains blocages psychologiques, physiques et d’une méconnaissance globale du corps. Il n’est pas rare, de voir chez l’apprenti chanteur certaines émotions se manifester de façon indésirable, pendant les cours de chant. (Tristesse, angoisses, peurs, agressivité, toux, douleurs dorsales, perte momentanée de la voix…) Une fois celles-ci dépassées, la posture corporelle la plus équilibrée, le souffle le plus économique en  faveur de l’émission vocale, le son le plus riche et l’accord le plus affiné entre eux caractériseront le savoir faire du chanteur. Cette technique sera le vecteur d’expression choisi des sentiments, des émotions, représentatifs de l’œuvre.

A voir! Et à entendre…

Dans cette conférence participative, vous viendrez découvrir en théorie et pour certains volontaires en pratique, votre voix de chanteur.

Renseignements pratiques :

Association ArtsBEC07: artsbec07@gmail.com ou tél: 06 88 98 18 40.

Conférence à l’espace Mirtane, chez Martine BOYER,  à St Julien-du-Serre. (07) : Au hameau le Suel, prendre direction les Coustasses, la salle se situe à 100 m à droite, bâtiment au toit plat.

Entrée 5€

Blog Evénéments