Personnes en situation de handicap

     L’apprentissage du chant, que ce soit dans un objectif de chant solo ou de chant en chorale, nécessite l’acquisition de différents outils :

     –    Le solfège, permettant d’accéder à toutes les musiques écrites et faisant office de moyen de communication avec les autres musiciens d’un ensemble.

     –    La connaissance et la pratique d’une (plusieurs) langues, permettant de saisir le sens du chant et d’en organiser son interprétation.

     –    L’acquisition d’une technique vocale, qui permet d’enrichir la musicalité de la voix d’un interprète et au-delà de sa reproduction de notes, colorer son chant.

     Souvent, les deux premiers points chez les chanteurs débutants ne sont pas travaillés. Une « bonne oreille » musicale et une prédisposition à bien chanter une mélodie sont suffisantes, dans un premier temps, pour une belle interprétation. La connaissance d’une langue maternelle et l’apprentissage scolaire d’une autre peuvent également fournir de la matière au chanteur.  Mais, dans le cas de la technique vocale, un apprentissage long et régulier est nécessaire.

     Dans le cas de chanteur valides, il existe différents modes pédagogiques permettant d’accéder à une bonne maîtrise de la voix et ainsi obtenir un instrument corporel chantant.

     L’accès à l’apprentissage d’une technique vocale, chez une personne en situation de handicap est plus difficile. En fonction de la nature  de son handicap, elle va se trouver face à des problèmes d’apprentissage particuliers. Qu’ils soient d’ordre cognitif, troubles de  la mémoire, capacité d’abstraction…, psychologiques,  qu’ils soient d’ordre physique, conséquences d’accident, d’opération, cécité… ou qu’ils soient d’ordre neurophysiologique, problèmes d’articulation, problèmes moteurs… Le mode pédagogique utilisé devra impérativement les prendre en compte en proposant un enseignement personnalisé.

     Chaque personne désirant apprendre à chanter peut ainsi, dans la mesure du possible, accéder au chant, à travers un programme de formation adapté. Cette implication du chanteur en situation de handicap, dans un programme d’apprentissage, possède aussi des effets potentiellement bénéfiques dans d’autres domaines de la vie courante. (Amélioration de ses propres modes de communication, de la confiance en soi, estime de soi, affirmation de soi…)